Elmar TRENKWALDER

Né en 1959 à Weissenbach am Lech (Autriche), Elmar TRENKWALDER vit et travaille à Innsbruck (Autriche).


Partant de la symbolique, nourrie de références visuelles et de culturelles différentes, l’œuvre de Trenkwalder est singulière et intrigue. La matière utilisée dans ses sculptures est une terre glaise argileuse vernissée et peinte qui ajoute sa patine à l’illusion du sujet et au côté aérien des formes souvent symétriques. L’artiste puise son inspiration notamment dans l’architecture indienne. Il en donne des interprétations polymorphes, métaphoriques et anthropomorphiques  pour recréer un nouveau monde imaginaire, pour exprimer une nouvelle façon de rendre l’invisible visible. Il entercalle constructions architecturales, végétaux, yeux, visages, corps, doigts et sexes dans un imbroglio de formes enchevêtrées. Il se joue avec le lien entre l’esprit humain et la matière dans une réflexion symbolique et mystérieuse aux confins du réel et du rêve.

 
.
Sans titre  WVZ 209, 2008
Bronze patiné
41x19 x 23 cm

.
Sans titre WVZ 221, 2009
(62 pièces) céramique émaillée
275 x 450 x 25 cm

.
Sans titre, 1995
Bronze patiné
190 x 42 x 52 cm

 

Par son observation des traditions et de la nature, il réalise des dessins de paysages à l’architecture baroque. Dans une profusion de ramures torturées par des circonvolutions entremêlées ces jardins imaginaires explosent  par leur magnificence et nous rapproche du mythe de l’âge d’or et d’un univers paradisiaque.