Erik PARKER 
 . 
Erik Parker est né en 1968 à Stuttgart, Allemagne. Il vit et travaille à  New York.
Après des études à l’Université des Beaux -Arts du Texas à Austin, où il obtint les prix du «mérite en peinture et dessin» en 1994 et «d’excellence en peinture», en 1995, Erik Parker partit étudier et travailler à New York.

Dans un désordre construit, Erik Parker jette sur la toile des formes, des entrelacs, des arabesques et des mots pêle-mêle, le tout formant un slogan corrosif. Le tableau est construit soit en forme de visage comme un grand coup de «gueule», soit en volutes «intestinales» dont les rebords et les extrémités se terminent par des doigts qui semblent souligner et appuyer le texte. Les mains dressées au centre sont militantes et accentuent le côté âpre du discours.

 
Erik Parker
Situations Done Changed Like Faces and Names, 2004
Huile sur toile, 76 cm x 56 cm
 

Les mots ou les phrases, jetés en désordre, prennent la forme de gros nuages genre «psychédélique» des années Pop (1960-1970), ils crient les fantasmes, les révoltes et les rêves de l’artiste. L’écriture évolue en spirales suivant un rythme musical scandé proche du Rapp. Ces dernières s’entrechoquent à l’intérieur de leur bulle en rupture de leur signification et composent une dissertation poétique. Parfois irrévérencieux, Erik Parker dépasse le simple visuel rationnel et déborde dans un cadre irrationnel et incontrôlable proche de la cacophonie.